AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 Miss Elizabeth Bradford, daughter of the late James & Elizabeth, and good girl to marry

 :: Paperasse et formalités :: Personnages :: Présentations :: Présentations validées

avatar
Elizabeth Bradford
l'angleterre dans la peau
Pseudo : Paloma
Célébrité : Jenna Coleman
Crédit : Coatlicue
Messages : 15

Age : 24 ans
Origines : Anglaise.
Religion : Protestante.
Situation maritale : Amoureuse, célibataire, et à marier.
Rang : Issue d'un bon milieu

Voir le profil de l'utilisateur

   Message posté 
Dim 8 Jan - 17:22

Elizabeth Bradford
Good friends, good books, and a sleepy conscience : this is the ideal life. [Mark Twain]
Prénom(s) : Elizabeth. Nom : Bradford. Surnom : Son père l’appelait Lilibeth, mais maintenant qu’elle vit à Dublin, son oncle et son entourage ont pris l’habitude de l’appeler Eliza ou Miss Eliza. Date de naissance : 19 octobre 1774 (et elle va se vexer si vous l’oubliait). Age : 24 ans. Origines : 100% Anglaise. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Situation maritale : Célibataire à marier (à vot’bon cœur, messieur, porte monnaie épais et bonnes origines appréciés), et désespérement amoureuse d’un hmme qu’elle n’a pas le droit d’aimer. Religion : Anglicane. Rang : Fille de bonne famille. Métier : Fille à marier, héritière,(future) reproductrice. Autrement dit : fille de bonne famille. Quelques traits de caractère : Bien élevée, délicate, patiente, baroque, discrète, douce, éloquente, passive, souriante, intelligente, versatile, gentille, fantaisiste, capricieuse, exigeante Groupe : Ceannas. Célébrité : Jenna Coleman.

Histoire

Dire qu’Elizabeth Bradford bénéficia d’une enfance privilégiée serait un euphémisme.
Elle était issue d’une famille « bien, très bien, l’éducation, la religion, et la noblesse de cœur » comme aimait à répéter leur majordome. James Bradford aimait tendrement sa femme Elizabeth, et tous les deux se réjouissait de la venue de leur premier enfant. Hélas, celle-ci mourrut en couche. Endeuillé, Mr Bradford était néanmoins décidé à ce que sa fille bénéficie de la meilleure éducation dont on puisse rêver pour une jeune fille de bonne famille anglaise. Hors de question que l’absence de mère fasse de la petite Lilibeth une femme inadaptée à la société ! Moult et moult gouvernantes se chargèrent de lui apprendre à marcher, manger correctement, sourire, se tenir droite, se promener dans des jardins sans salir sa robe, choisir des vêtements à la fois moderne et modeste, et danser. Pour l’école, se furent les plus fins des précepteurs qui se chargèrent d’elle : français, anglais, latin, grec, hébreux, science, histoire, géographie, religion, et bien sûr, la musique, sa passion. Ils lui apprirent à manier la langue avec une ironie toute anglaise, ainsi que la rigueur du travail bien fait. Son père, quant à lui, tenta de lui transmettre l’affection de deux parents, ce qui se concrétisait surtout par de nombreux présents, dès qu’elle en faisait la demande (mais la confusion entre « amour parental » et « porte monnaie parental » est à peu près aussi vieille que l’invention du susdit porte monnaie.) Il aurait aimé passer plus de temps avec elle, ce qui lui était difficile. Alors quand il était là, il prenait plaisir à l’écouter jouer du clavecin ou du violon, à l’amener à des bals pour la voir danser, à des repas mondain, fier de la voir se tenir si droite et souriante, et à assister à ses leçons, où, convaincu de l’intelligence et des vertues de sa fille, il en repartait bien décidé à continuer à lui donner tout ce qu’elle voulait. De toute façon, Elizabeth maîtrisait assez bien le regard suppliant. Elle évoluait avec aisance dans la vie mondaine Londonienne. Elle y été connue pour être douce, talentueuse au clavecin, belle, et toujours aimable. En privé ou en plus petit commité, par contre, elle se montrait plus fantasque.
Hélas, cette petite vie tranquille fut brisée par la mort de son père. Il ne lui était jamais venu à l'esprit que son père pouvait mourir. Un père ne mourrait pas. Une mère, ça pouvait, mais un père ? Son père ? N'était il pas censé toujours être là pour elle ? N'était il pas censé la conduire à l'autel ? N'était il pas censé s'extasier sur ses petits enfants ? Il n'y aurait donc plus de baisers déposés sur son front, le soir, quand il rentrait de son travail et qu'il pensait qu'il dormait ? Il ne s’assiérait donc plus sur le canapé pour l'écouter jouer du clavecin, les yeux pétillants de fierté ? Il ne lui parlerait donc plus de sa mère avec un tremblement dans la voix ?
Non.
Et, si la perte de son père n'était pas déjà assez douloureuse, elle se trouva placé sous la tutelle de son oncle. Elle le connaissait à peine, car il était parti pour Dublin dans sa jeunesse. Ce n'était pas un homme mauvais, certes. Il avait un humour pince sans rire qui lui convenait tout à fait, il aimait la musique, et regrettait sincèrement la perte de son frère. Mais enfin, il avait quand même un défaut. Comme dit précedemment, il vivait à Dublin.
Or, Elizabeth était une vraie londonienne. Elle ne se piquait pas comme certains d'aimer aller à la campagne, ne s'extasiait pas sur le bon air du Kent ou du Yorkshire. Non, elle, elle aimait Londres et la Tamise. Et puis elle y avait ses amies, ses précepteurs, sa belle maison, tout ce qui avait été un repère stable au fil des ans. Et tout ça fut balayé lorsqu'elle vint s'installer à Dublin chez son oncle.
Il faut une certaine dose de mauvaise foi pour dire qu'il pleut beaucoup en Irlande quand on est soi même anglais, mais la mauvaise fois ne manquait pas à Miss Eliza (comme on l'appelait dorénavant). L'Irlande, c'était moche, il pleuvait, les gens avaient un accent étrange, et les troubles politiques l'angoissaient. Elle n'y connaissait rien. Tâchait de ne pas s'y intéresser.
Bien sûr, l'arrivée de cette fraîche, jeune, et riche anglaise, ne se fit pas sans bruit dans la bonne société dublinoise. Avec ses traits finement dessinés, son chignon parfait, son sourire qui vous faisait fondre, et sa réputation de toujours avoir quelques billets pour les plus pauvres, Miss Bradford remportait un franc succès.
Mais quelques semaines à peine après son installation, alors qu'elle peinait encore à comprendre l'accent irlandais, les remous politiques locaux parvinrent à percer les fenêtres de la riche maison. Des insurgés avaient pris d'assaut la maison de son oncle et elle avait été réveillée en sursaut par le bruit. Des servantes avaient voulu l'aider à sortir, mais c'était trop tard, il y avait déjà du monde dans les couloirs. Angoissée, désespérée, elle s'était collée au mur en espérant juste se faire oublier, avant qu'un des insurgés lui prenne la main. Avec une gentillesse qu'elle ne pensait pas possible chez de tels sauvages, il l'amena dans une pièce à part et veilla sur elle jusqu'à ce que les choses se calme.
Et voilà où en est Elizabeth aujourd'hui. Une belle, calme, aimable, polie jeune fille mondaine... Désespérement amoureuse d'un insurgé irlandais qu'elle connaît à peine.

.
Prénom/Pseudo : Paloma. Age : 20 ans pour les 11 prochains jours. Découverte du forum : Quelqu’un m’a apaté sur Skype. Avis sur le forum : Ca a l’air bien !. Un joli dernier mot pour finir cette fiche en beauté : joli dernier mot.
Code:
<div class="pris">Célébrité</div>Prénom Nom


Dernière édition par Elizabeth Bradford le Mar 10 Jan - 17:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Artur Cosgrave
Modératrice, Riche Traître
Pseudo : Cérès/Anastasia
Célébrité : David Oakes
Crédit : Cérès
Messages : 74

Age : Trente ans
Origines : Irlandaises
Religion : Catholique converti à l'anglicanisme
Situation maritale : Célibataire
Rang : Bourgeois aisé
Métier : Banquier à la Cosgrave's Bank


Voir le profil de l'utilisateur

   Message posté 
Dim 8 Jan - 17:32

Ma jolie Lizzie :huhu:

Je suis comblée de te voir ici. Et puis, je suis amoureuse de ta plume (j'ai fort beaucoup aimé ce début. Ca m'a fait beaucoup rire :mdr:)
Hâte de jouer avec toi à nouveau. What a Face
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Abaigh O’Higgins
Fondatrice, Fière Irlandaise
Pseudo : Chloé (Coatlicue)
Age : 23
Célébrité : Eleanor Tomlinson
Messages : 143

Age : Vingt-et-un ans
Origines : Irlandaises
Religion : Catholique
Situation maritale : Célibataire
Métier : Institutrice


Voir le profil de l'utilisateur

   Message posté 
Dim 8 Jan - 17:46

Bienvenue !

Quelle joie de voir notre Elizabeth ! J'ai tellement adoré rédiger ce PV, j'espère que tu prendras beaucoup de plaisir à la jouer !:cute:

Bonne chance pour la rédaction de ta fichette ! C'est un très beau début que tu nous en offres là ! :niah:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Elizabeth Bradford
l'angleterre dans la peau
Pseudo : Paloma
Célébrité : Jenna Coleman
Crédit : Coatlicue
Messages : 15

Age : 24 ans
Origines : Anglaise.
Religion : Protestante.
Situation maritale : Amoureuse, célibataire, et à marier.
Rang : Issue d'un bon milieu

Voir le profil de l'utilisateur

   Message posté 
Mar 10 Jan - 17:33

Merci les filles :keur:

Voilà, j'ai fini l'histoire ! :hero:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Abaigh O’Higgins
Fondatrice, Fière Irlandaise
Pseudo : Chloé (Coatlicue)
Age : 23
Célébrité : Eleanor Tomlinson
Messages : 143

Age : Vingt-et-un ans
Origines : Irlandaises
Religion : Catholique
Situation maritale : Célibataire
Métier : Institutrice


Voir le profil de l'utilisateur

   Message posté 
Mar 10 Jan - 18:06

Validation de ta fiche
Toutes nos félicitations charmante plume !
J'ai adoré lire ta fiche, genre vraiment elle est parfaite et je suis encore plus contente que ma jolie Elizabeth soit prise !
Bon jeu parmi nous ! :keur:

Ta fiche à présent validée, c'est tout un univers qui s'ouvre à toi ! Tu vas tout naturellement pouvoir commencer par rp et ça c'est véritablement la grande classe !
Mais être officiellement membre du forum, ça signifie également pouvoir poster sa fiche de liens, demander un rang personnalisé et même recenser ton métier ! Si tu as la moindre question, n'hésites naturellement jamais à t'adresser au staff qui se fera une joie de te guider dans cette belle aventure qui commence pour toi !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



   Message posté 

Revenir en haut Aller en bas
 
Miss Elizabeth Bradford, daughter of the late James & Elizabeth, and good girl to marry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A father-daughter moment [Abby & James]
» In my daughter's eyes ₪ James&Charlie
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Godness Sake :: Paperasse et formalités :: Personnages :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: